Quelle surface de véranda est imposable ?

December 13, 2023

L'ajout d'une véranda à une maison est une solution séduisante pour gagner de l'espace de vie supplémentaire et profiter de la luminosité extérieure toute l'année. Toutefois, au-delà des considérations esthétiques et pratiques, il est essentiel de se renseigner sur les implications fiscales d'une telle construction. Vous êtes-vous déjà demandé quelle superficie de votre véranda est sujette à imposition ? 

Les impacts de la construction d'une véranda sur les impôts

Lorsque vous décidez d'agrandir votre maison en ajoutant une véranda, il est primordial de comprendre comment cette nouvelle surface impactera vos impôts. En effet, une véranda est considérée comme une construction qui augmente la surface habitable de votre habitation. 

Taxe foncière et véranda : comment ça marche ?

La taxe foncière est un impôt local dû chaque année par les propriétaires d'un bien immobilier. L'élargissement de la surface habitable par le biais d'une véranda va logiquement augmenter la valeur cadastrale de votre propriété, ce qui peut entraîner une hausse du montant de votre taxe foncière. Pour découvrir les aspects importants des taxes liées à l'extension de votre maison, cliquez ici maintenant.

Superficie optimale d'une véranda : quelle surface choisir ?

La superficie de votre future véranda doit être réfléchie en fonction de l'usage prévu, de la taille de votre terrain et des réglementations d'urbanisme locales. Une petite véranda de moins de 20 m² peut suffire pour créer un coin détente, tandis qu'une superficie plus importante pourra accueillir un espace de vie complet. 

Réglementations et loi en vigueur pour la construction d'une véranda

Avant de commencer la construction d'une véranda, il est essentiel de se familiariser avec les lois et réglementations en vigueur. 

La loi et les démarches administratives pour une véranda

La loi exige que toute construction ou extension de maison, dont les vérandas, fasse l'objet d'une déclaration préalable ou d'une demande de permis de construire selon la superficie du projet. Il est également nécessaire de se conformer à la loi Boutin pour le calcul de la surface habitable, qui exclut certains espaces, contrairement à la loi Carrez.

Comment déclarer sa véranda aux impôts ?

Pour déclarer votre véranda aux impôts, il faut remplir une déclaration spécifique (formulaire 6704) et l'adresser au centre des finances publiques de votre secteur dans les 90 jours suivant la fin des travaux. Cela permettra de recalculer les taxes foncières et d'aménagement en fonction de la nouvelle superficie de la maison.